Présentation de Samuel, ancien étudiant de l'EGPN

  Retour

PRÉSENTATION DE SAMUEL, ANCIEN ÉTUDIANT DE L'EGPN

Samuel nous partage son expérience au sein de Diderot Campus et de l'EGPN

 

 

Originaire du Marais Poitevin, ses racines rurales et agricoles l’ont dirigé vers la gestion de l’espace comme ce fut le cas pour ses parents et ses aïeux. A l’âge de 14 ans, Samuel eut une expérience marquante à la réserve naturelle de la Baie de l’Aiguillon ce qui l’a conduit à vouloir devenir gestionnaire d’espaces naturels. Par conséquent, il a suivi des formations professionnalisantes. Il a obtenu dans un lycée agricole de Vendée un BEP « Entretien et Aménagement des Espaces Naturels et Ruraux » et un BAC « Gestion des Milieux Naturels et de la Faune ». 

 

En quête d’une poursuite d’étude, c’est à Toulouse que Samuel rencontra le Professeur Frédéric Perez, responsable des formations de l’EGPN. Ce dernier deviendra son mentor de 2012 à 2014 à Montpellier, pour l’acquisition de son Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en « Gestion et Protection de la Nature ».

 

A la suite du BTS, une première tentative d’entrée sur le marché du travail s’est avéré être un échec, ne parvenant pas à obtenir un poste dans ce domaine de compétences. Sur les bons conseils de ses maîtres et notamment de son ancien maître de stage de BTS (un conservateur d’une réserve naturelle des Pyrénées-Orientales), il lui a été conseillé d’utiliser ses compétences naturalistes dans le domaine agricole, proche de ses racines. Ainsi, un an après son diplôme, Samuel a décroché en Charente-Maritime un poste en gestion de populations d’espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts aux cultures et aux activités anthropiques. 

 

Un an plus tard, il décide de reprendre ses études pour acquérir de nouveaux savoirs, notamment agronomiques, sans perdre de vue la constante nécessité de développer ses compétences naturalistes. Pour ce faire, il fait de nouveau confiance à Frédéric Perez, qui l’incorpore à sa 3e année de Bachelor « Gestion et Valorisation Naturaliste » de l’EGPN à Montpellier. Durant ce cursus, Samuel a effectué son stage de 5 mois dans la Chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire, alliant les deux thématiques souhaitées. Le dénominateur commun fut l’entomologie. Après avoir contribué, à l’étude, au suivi et à la gestion de l’avifaune et de la mammalofaune depuis ses débuts, une rencontre a déterminé son intérêt pour une nouvelle discipline. Son professeur d’écologie durant ses 5 mois de formation en amont de son stage était un entomologiste, coordinateur scientifique d’une association réputée, qui a su développé son attrait pour l’étude des insectes.

 

Le Bachelor achevé, Samuel a entrepris un service civique volontaire au sein d’une municipalité d’Ille-et-Vilaine. Cette expérience a duré 8 mois pour contribuer à l’élaboration d’un Atlas de Biodiversité Communale. Durant cette période, une nouvelle poursuite d’étude fut envisagée puisque différentes personnes de son entourage professionnel l’ont incité à réfléchir à une candidature en Master. Ainsi, il est entré en Master 1 « Agrosciences, Environnement, Territoires, Paysage et Forêts » à l’Unité de Formation et de Recherche des Sciences de l’Université de Caen-Normandie. Puis, sa 2nde année de Master s’est déroulée au Collegium des Sciences et Techniques de l’Université d’Orléans. Durant ces deux années de Master, Samuel s’est investi sur une même thématique de recherche en entomologie agricole au sein d’un laboratoire indépendant.

 

En douze ans, Samuel a complété son cursus par 24 mois de stage dans des structures variées, alternant ainsi contenus théoriques et pratique. Son parcours lui a permis de rencontrer de nombreux acteurs des sciences, de la gestion des espaces naturels et du monde agricole, en passant par La Rochelle, Montpellier, les Pyrénées-Orientales, Tours, Rennes, Caen et Orléans. Par ailleurs, il est donateur, adhérent et bénévole de 12 associations dont la Société pour le Muséum d’Orléans et les Sciences et la revue L’Entomologiste, dans lesquelles il est impliqué activement. Membre de la Société entomologique de France, de l’Institut de l’Engagement (lié à son volontariat en service civique), de deux Conservatoire d’espaces naturels régionaux et bien d’autres, il s’engage personnellement à soutenir ce monde associatif et à le développer à son échelle. 

 

Samuel est actuellement assistant-entomologiste dans le laboratoire de recherche avec lequel il a effectué ces stages de Master. Suite à son embauche, cet établissement lui permet de développer les connaissances sur les ravageurs et auxiliaires de cultures pour une gestion durable des espaces agricoles ainsi que de documenter l’entomofaune régionale. Elles sont des activités essentielles pour un biologiste de la conservation. 

 

Publications scientifiques

 

- Loiseau S. & Chapelin-Viscardi J.-D., 2020. – Evolution saisonnière de l’appareil reproducteur femelle de Bruchus signaticornis Gyllenhal, 1833 (Coleoptera Chrysomelidae Bruchinae). L’Entomologiste, 76 (2) : 101-108.

-  Loiseau S. & Chapelin-Viscardi J.-D., 2018. – Gonioctena fornicata (Brüggemann, 1873) présente en région Centre – Val-de-Loire (Coleoptera Chrysomelidae). L’Entomologiste, 74 (1) : 63-64.

0

Commentaires

Image CAPTCHA