Vous connaissez la loutre "lutra lutra" ?

  Retour

VOUS CONNAISSEZ LA LOUTRE "LUTRA LUTRA" ?

Stéphanie Krimou, étudiante en Master of Science en Environnement, vous présente aujourd'hui un article sur la loutre d’Europe Lutra Lutra ! Actuellement en stage au sein de l’association The Bottlenose Dolphin Research Institute, elle pour mission l’étude du comportement alimentaire de la loutre d’Europe sur une zone côtière.

Contexte :

loutre.jpgLa loutre est présente en Europe, en Afrique du Nord et en Asie. Son aire de répartition s'étend du cercle polaire jusqu'au cœur des zones tropicales et même jusqu'aux portes des déserts, tant que de l'eau est présente. Elle fréquente tous les types de milieux aquatiques, allant des plaines jusqu'aux hautes montagnes.

Les lutra lutra sont présentes dans les habitats d’eau douce, mais également le long de certaines côtes, où elles se trouvent majoritairement pour obtenir la majeure partie de leur nourriture provenant de la mer.

Leur aire de répartition vitale s’étend sur 20 km le long des cours d’eau et les mâles peuvent occuper jusqu’à 40 km et inclure plusieurs femelles. Dans les milieux côtiers, les zones vitales sont plus petites et ne dépassent généralement pas 10 km de rivage, car elles ont besoin d’eau douce pour nettoyer leur pelage.

Description de la loutre :

carteloutre.png- Lutra lutra est un mammifère semi-aquatique appartenant à l'ordre des Carnivores et à la famille des Mustélidés,

- Elle vit entre 5 et 15 ans, mais on estime qu'1 nouveau né sur 5 survit après les premières sorties de chasses. Ils sont vus comme des proies par les plus grands prédateurs, ainsi les loutres en captivité vivent plus longtemps que les loutres sauvages,

- Elle mesure entre 90 et 130 cm et son poids varie de 6 à 11kg,

- Sa tête aplatie tel un crocodile lui permet de dépenser le minimum d’énergie possible afin de pouvoir respirer,

- La loutre possède entre 60 000 et 80 000 poils/cm2 avec 98% de poils courts qui emprisonnent les bulles d’air et des poils longs plus épais qui empêchent la peau d’être mouillée,

Le saviez-vous ? Dans l’eau de mer, la fourrure absorbe l’eau plutôt que l’air, ce qui est contre-productif pour l’isolation, car les cristaux raidissent les poils et entraînent la formation de petits faisceaux de poils, ce qui pourrait interférer avec la propagation des sécrétions lipidiques des glandes cutanées et créer une insolation (le sel faisant donc perdre à ce dernier sa capacité d'isolation thermique)

- Les loutres présentent dans les zones côtières ont donc besoin d’un point d’eau douce à proximité pour pouvoir survivre.

Régime alimentaire :

La loutre d’Europe se nourrit à 80% de poissons, le reste pouvant être : amphibiens, invertébrés aquatiques, mammifères, reptiles ou oiseaux. Une loutre a besoin de manger environ 10 à 15% de son poids corporel, soit l’équivalent de 1kg de poisson par jour.

A noter : la loutre peut manger des poissons allant jusqu’à 9kg maximum ! Ce qui est énorme pour un si petit mammifère. Cependant, cela reste assez rare et le diamètre des poissons qu'elle mange généralement est aux alentours de 13 cm de moyenne de la zone d'habitat où elle se trouve.

Menaces :

La Loutre d'Europe était présente dans l'ensemble de la France métropolitaine (sauf en Corse), mais elle fut intensément piégée et chassée pour sa viande, sa fourrure, parfois parce que ce « mangeur de poissons » et donc considéré comme un concurrent pour l'être humain. A cette première cause de déclin se sont ajoutés l'anthropisation et l’ensemble des perturbations environnementales qui suivent. Autant de facteurs qui ont conduit à la raréfaction considérable de l'espèce au cours du 20ème siècle.

Actuellement, la principale menace pour la loutre est le trafic routier qui cause de nombreux décès au sein de cette espèce. Avec la création de certains ponts et autres constructions, les loutres sont obligées de se déplacer sur les routes afin d’aller vers un autre point et cela peut leur être fatale.

L’acidification des rivières et des lacs est également un problème qui affecte la quantité de poissons présents dans ces zones et donc sans poissons les loutres ne peuvent plus se nourrir convenablement, le poisson constituant une part très importante de leur régime alimentaire.

Indices de présence :

pattesloutre.png

1) Traces de pattes

5 doigts placés autour du coussinet centrale avec de petites griffes. C’est souvent en sondant la population locale, qu’il est possible d’avoir des informations sur la présence ou non de loutres.

2) Epreintes de loutres

- La loutre marque son territoire par des épreintes et par l’urine. Elles lui permettent de marquer des zones vitales et transmettre des informations à ses congénères.

- Particularité : les épreintes ont une odeur spéciale qui peuvent être identifiées par une odeur de miel / châtaignier.

 

Reproduction de la loutre :

Les loutres d'Europe sont des animaux plutôt individualistes qui ne fréquentent leurs congénères qu'au moment de la reproduction. La reproduction peut potentiellement avoir lieu tout au long de l'année, mais des pics de naissances sont observés à certaines saisons (variables selon les zones géographiques). La gestation est entre 63 à 65 jours avec environ 1 à 5 portées par an.

Statut de conservation et de protection :

En 1972, l'interdiction de la chasse à la loutre est publiée et en 1981, elle devient une espèce protégée.

1) Protection

La Loutre d'Europe est inscrite à :

- l'Annexe I de la CITES (1973), la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, ce qui implique que le commerce international des spécimens de loutres d'Europe est interdit, sauf lorsque l'importation n'est pas faite à des fins commerciales mais, par exemple, à des fins de recherche scientifique ;

- l'Annexe II (espèces de faune strictement protégées) de la Convention de Berne (1979), qui a pour but d'assurer la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l'Europe par une coopération entre les États ;

- les Annexes II (espèces d'intérêt communautaire dont la conservation nécessite la désignation de Zones Spéciales de Conservation) et IV (espèces d'intérêt communautaire qui nécessitent une protection stricte) de la Directive 92/43/CEE du Conseil de l’Europe du 21 mai 1992, concernant la conservation des habitats naturels ainsi que la faune et la flore sauvages. L'objectif étant de maintenir ou de rétablir la biodiversité dans l'Union Européenne.

2) Conservation

Le statut de conservation de la Loutre d’Europe a été estimé à quatre échelles géographiques dans les Listes Rouges de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) :

loutres.jpg

- dans la Liste Rouge mondiale des espèces menacées dressée par l'UICN (2017), la Loutre d'Europe est inscrite dans la catégorie « Espèce quasi menacée », où sont classées les espèces proches du seuil de celles menacées ou qui pourraient être menacées en l'absence de mesures de conservation spécifiques.

- dans la Liste Rouge européenne des espèces menacées dressée par Temple & Terry (2007), la Loutre d'Europe est également inscrite dans la catégorie « Espèce quasi menacée ». 

- dans la Liste Rouge des espèces menacées de mammifères méditerranéens, dressée par Temple & Cuttelod (2009)

0

Commentaires

Image CAPTCHA